Assurances-vie: héritiers légaux

Clause bénéficiaire

 

Lorsque vous souscrivez une assurance-vie, le contrat doit indiquer un ou plusieurs bénéficiaires. Par cette désignation, en tant que preneur d'assurance, vous indiquez qui recevra le capital de l'assurance-vie. Le bénéficiaire en cas de vie reçoit le capital si l'assuré est encore en vie au terme du contrat le bénéficiaire en cas de décès reçoit le capital si l'assuré décède avant le terme du contrat.

 

La désignation du bénéficiaire dans un contrat d'assurance se réalise au moyen de la clause bénéficiaire qui figure dans votre contrat d'assurance.

 

Vous pouvez indiquer un deuxième, voire un troisième bénéficiaire – appelé "bénéficiaire subsidiaire" ("par défaut") – à qui reviendra le capital si le premier bénéficiaire est déjà décédé au moment où l'assuré décède ou lorsque le contrat vient à terme.

 

Tout cela paraît simple, mais le choix de la clause bénéficiaire peut avoir des conséquences importantes. C'est pourquoi une nouvelle loi a été adoptée en 2012. 

 

En savoir plus?