Pour les initiés : la volatilité

 

Horizon s'arrête régulièrement sur un terme ou un concept du monde des placements et l'explique clairement. Aujourd'hui, nous nous attardons sur la volatilité.

 

L'année d'investissement 2016 a démarré de façon dramatique. En glissement annuel, les indices de référence ont subi une chute vertigineuse. Dans ce genre de contexte, de nombreux analystes mettent en garde contre la volatilité élevée. La volatilité désigne la variabilité d'une action, d'un portefeuille de placements, d'un indice, d'une monnaie… Un chiffre élevé indique une volatilité importante. Dans le cas d'un indice boursier (Dow Jones, BEL 20, …) cela traduit une grande agitation sur le marché boursier. Les placements individuels présentant une volatilité élevée connaissent des fluctuations brutales et fréquentes.

 

Pour un portefeuille de placements, une volatilité élevée indique que la valeur du portefeuille peut fluctuer rapidement. En bref, une situation peu idéale pour la tranquillité d'esprit de l'investisseur :

  • en général, la volatilité est basse lorsque les cours sont à la hausse
  • si les cours partent à la baisse, la volatilité augmente fortement.

 

Retenez déjà que la volatilité est plus élevée si le cours a fluctué fortement, à la hausse comme à la baisse, durant une certaine période.

  • Les actions stables ont souvent une volatilité plutôt réduite : elles offrent des perspectives assez stables, sont moins sensibles à la conjoncture et ont plus d'une corde à leur arc.
  • Les actions des nouveaux entrants ou des entreprises actives dans un secteur particulièrement sensible à la conjoncture présentent des perspectives moins stables et donc une volatilité élevée.

 

Volatilité : les conséquences pour vous en tant qu'investisseur ?

 

Notre magazine insiste toujours sur l'importance de votre profil d'investisseur personnel. Ce principe s'applique également pour la volatilité :

  • si vous êtes un investisseur prudent (profil conservateur ou défensif), il est préférable de limiter au maximum la volatilité de votre portefeuille. Une volatilité élevée engendre en effet des risques importants, et c'est précisément ce que vous souhaitez éviter
  • si au contraire, vous êtes un investisseur entreprenant, une période de volatilité élevée vous offre des opportunités de bénéfices spéculatifs, qui sont toutefois incertains. Mais attention : qui dit volatilité élevée dit aussi risques importants, raison pour laquelle les investisseurs défensifs ont plutôt intérêt à éviter les actions ou marchés volatils.

 

Et la volatilité de votre portefeuille ? Dans PC Banking, vous trouverez un aperçu clair

  

PC Banking (connexion > Épargner et placer > Analyser portefeuille) peut calculer à tout moment la volatilité d'un portefeuille. La volatilité est en effet le principal indicateur du niveau de risque de ce portefeuille. Au moment de la rédaction de cet article, la volatilité du portefeuille de référence « Neutre » se chiffre à 12,63 %. Au-dessus de 10 %, il s'agit déjà d'une volatilité très conséquente. Si PC Banking indique que la volatilité de votre portefeuille est inférieure à ce chiffre, les risques sont alors plus limités.

 

 

Retour