En savoir plus sur les… OPC

Les fonds de placement permettent de respecter parfaitement le meilleur conseil d'investissement : investir dans un portefeuille bien diversifié avec un horizon plus long. Dans un premier épisode, nous avions déjà évoqué un certain nombre de notions que vous devez connaître au sujet des OPC (Organismes de placement collectif). Dans ce numéro, nous allons aborder une série d'autres concepts. À commencer par...

 

OPC organisme qui investit collectivement des fonds apportés par un grand nombre d'investisseurs différents dans un ensemble d'instruments financiers diversifiés. Le principe qui prévaut vise à répartir les risques avec discernement. Les OPC sont donc une forme de gestion de portefeuille collective.

 

Fonds de fonds. Le principal avantage d'un OPC réside dans les possibilités de diversification des placements et dans la gestion spécialisée. Les fonds de fonds vont quant à eux un pas plus loin dans la répartition des risques. Ils investissent exclusivement dans d'autres OPC. Étant donné que chaque OPC a sa propre finalité et sa propre spécialisation, un enchaînement de différents OPC au sein d'un même fonds de fonds offre des possibilités additionnelles en termes de répartition des risques.

 

Les fonds structurés ont une durée et un mécanisme spécifique. Celle-ci est fixée lors de l'émission. En revanche, la plupart des OPC obligataires n'ont pas de durée fixe.
En règle générale, l'investisseur dans un fonds structuré peut au moins prétendre, à l'échéance et avant frais, au remboursement du capital qu'il a investi pendant la période de souscription initiale. Il existe entre ces différents fonds d'importantes différences, qui sont dues à la (aux) valeur(s) sous-jacente(s). Il peut s'agir d'un panier d'actions ou d'un indice boursier, d'un taux de change, etc.

 

OPC obligataires
Les OPC obligataires investissent principalement dans des valeurs à revenu fixe : les obligations. Les OPC obligataires dans leur forme la plus pure investissent dans des obligations affichant une durée moyenne de plus de 3 ans. Les OPC obligataires à moyen terme investissent dans des obligations affichant une durée moyenne de 1 à 3 ans.

 

OPC mixtes
La plupart des OPC ont leur propre spécialisation. En d'autres termes, ils se concentrent par exemple exclusivement sur les obligations d'entreprises, les obligations d'État de pays émergents, les actions de certains secteurs, etc. Les OPC mixtes investissent quant à eux dans un mélange de liquidités, d'obligations, d'actions et d'investissements alternatifs. Ce dernier groupe se compose notamment de l'immobilier, des matières premières et de l'absolute return. Les fonds dits stratégiques constituent une part importante des OPC mixtes.

 

Fonds d'épargne-pension. Les fonds d'épargne-pension sont des OPC qui ont été spécifiquement créés pour constituer une réserve de pension individuelle dans le cadre de l'épargne-pension assortie d'un avantage fiscal. Les fonds comme le BNP Paribas B Pension Fund se prêtent particulièrement à l'épargne fiscale et à l'obtention d'une réduction d'impôt. Vu leur objectif spécifique, les fonds d'épargne-pension sont des produits de placement à long terme présentant un horizon de placement très long de 10 ans et plus.

 

Les fonds stratégiques peuvent, tout comme l'ensemble du groupe des OPC mixtes, investir dans un mélange de placements : liquidités, obligations, actions et investissements alternatifs. Ils partent cependant pour ce faire d'un angle d'approche différent : le profil d'investisseur de l'investisseur individuel. Nous distinguons les différents profils suivants : conservateur, défensif, neutre, dynamique et agressif. Chaque profil d'investisseur propose une proportion différente d'actions, d'obligations et de liquidités. Un fonds stratégique conservateur ne détiendra donc que peu, voire pas d'actions en portefeuille, mais bien une grande quantité d'obligations. Un fonds stratégique agressif fera exactement l'inverse.

 

Les OPC avec protection de capital offrent à l'investisseur une protection totale (100 %) ou partielle en ce qui concerne le remboursement du capital initialement investi. En sus de cette protection de capital, ces OPC peuvent offrir une prestation supplémentaire en fonction de l'évolution des actifs sous-jacents (actions, obligations, etc.).

 

Taxe sur opérations de bourse Taxe prélevée lors de l'achat/de la souscription et lors de la vente de certains produits de placement. Cliquez ici pour un aperçu pratique de tous les frais et taxes qui s'appliquent aux OPC, ordres de bourse, bons de caisse et certificats, assurances financières et comptes-titres.

 

OPC immobiliers
Un placement immobilier direct présente, en marge d'un certain nombre d'avantages marqués, également quelques inconvénients : incertitude quant à la location, frais pour l'entretien périodique, etc. C'est pourquoi la plupart des investisseurs préfèrent investir dans l'immobilier par le biais d'OPC immobiliers. Ces derniers investissent dans de l'immobilier ou dans des certificats immobiliers. Ils peuvent se spécialiser dans l'immobilier commercial dans un seul pays, dans plusieurs pays, etc.

  

Pour plus d'informations au sujet des différents OPC, des principes fondamentaux, du cadre juridique, etc., les lecteurs intéressés peuvent toujours surfer sur www.beama.be, le site de l'Association Belge des Asset Managers.