En tant qu'avocat, vous recevez régulièrement des fonds qui n'appartiennent pas à votre patrimoine personnel. Vous devez toujours conserver ces sommes distinctement de votre propre patrimoine, afin de pouvoir les affecter à leur destination adéquate : honoraires et débours vers votre compte cabinet, fonds de tiers vers leurs propriétaires, droits d'enregistrement versés et impôts vers les administrations concernées.

 

Vous pouvez, bien sûr, ouvrir un compte tiers au nom de votre société d'avocats.