09/02/2016

 

Les marchés sous l'emprise de l'aversion au risque

 

Les bourses ont encore chuté ces derniers jours, sans que cette baisse ne soit vraiment inspirée par des faits nouveaux. Fondamentalement, nous continuons à croire au potentiel des marchés d'actions. Ce qui n'empêche pas qu'il faille prendre l'évolution des marchés avec le sérieux qui s'impose. Il s'agit donc de guetter le bon timing pour renforcer la position en actions. Car ce sont toujours les actions qui, en ce moment, renferment le plus grand potentiel de création de valeur. Dans le volet obligataire, nous recommandons de mettre un peu moins l'accent sur les obligations comportant un plus grand risque, et de faire plutôt la part belle aux obligations d'entreprises de bonne qualité. Il est désormais moins probable que les taux d'intérêt ne remontent vigoureusement dans les mois à venir.

 

Lire la suite