Votre salaire, de la grossesse au congé parental

Congé de maternité

En tant que jeune maman, vous avez droit à 15 semaines de congé de maternité (maximum 6 semaines de congé prénatal + minimum 9 semaines de congé postnatal). Vous pouvez ainsi décider de travailler plus tard, mais aussi de rester plus longtemps chez vous après l'accouchement.

Votre congé de maternité doit toutefois commencer au plus tard une semaine avant l'accouchement.

 

Les 30 premiers jours de votre congé de maternité, vous percevez une indemnité correspondant à 82% de votre salaire brut non plafonné à partir du 31ème jour, vous recevez un montant équivalent à 75% de votre salaire brut plafonné. Pour en savoir plus, renseignez-vous auprès de votre mutualité.

Congé de paternité

En tant que jeune papa, vous jouissez, après la naissance de votre enfant, de 10 jours de congé de paternité. Vous pouvez prendre ces 10 jours en une fois ou les étaler sur une période de 4 mois après la naissance. Les 3 premiers jours, votre employeur continue de vous verser l'intégralité de votre salaire. Les 7 jours suivants, vous ne percevez pas de salaire, mais vous pouvez toucher via votre mutualité une allocation correspondant à 82% de votre salaire brut total.

Congé parental à temps plein ou partiel

Les deux parents peuvent, en concertation avec leur employeur, choisir de rester plus longtemps à la maison afin de s'occuper de leur enfant. Vous pouvez prendre soit :

  • 4 mois de congé parental à temps plein
  • 8 mois en travaillant à mi-temps
  • 20 mois en travaillant à 4/5.

 

Pendant votre congé parental, votre employeur ne vous verse aucun salaire, mais vous percevez une allocation de l'ONEM. En fonction de la formule choisie (temps plein ou temps partiel), vous touchez un montant allant de 133,45 euros à 786,38 euros bruts par mois.

 

Chiffres de l'année 2013. 

 

 

Astuce Astuce

Vous n'êtes pas obligé de prendre immédiatement votre congé parental. Il reste valable jusqu'au 12ème anniversaire de votre enfant.

 

En savoir plus ?

Primes et autres interventions financières

Les enfants coûtent de l'argent. Mais vous pouvez aussi compter sur des interventions financières. Un aperçu de tout ce à quoi vous avez droit.

Compte d'épargne

La première tirelire de rêve pour votre enfant.