ATTENTION aux écrans suspects !

 

De plus en plus d'ordinateurs sont infectés par un virus dangereux (malware). Avec ce 'malware', les pirates informatiques peuvent, entre autres, vous présenter des écrans frauduleux via lesquels ils effectuent des opérations en votre nom mais à leur avantage.

 

< Lisez la version lecteur de carte 
 

Quand ces écrans suspects apparaissent-ils et pourquoi devez-vous immédiatement prendre des mesures ?

Ces écrans suspects apparaissent directement après l'identification en PC banking. Le scénario est le suivant :

  • Vous vous êtes identifié comme toujours au moyen d'une signature I. C'est la procédure normale.
  • Immédiatement après, vous voyez apparaître un écran que vous ne voyez jamais d'habitude et qui n'a aucune raison d'être.
  • Sur cet écran, il vous est demandé d'apposer une signature S, soi-disant pour des raisons de "synchronisation de votre module de sécurité", pour une "réidentification" ou pour toute autre raison suspecte. Sachez qu'une signature S ne vous sera demandée que pour confirmer une opération ou tache initiée par vous-même (paiement, ordre de bourse, inscription Easy Banking, changement de vos données personnelles, …).
  • Vous voyez apparaître un écran de ce type ? Ces écrans peuvent indiquer une tentative dangereuse de hacking. Dans ce cas, vous devez directement prendre des mesures car votre ordinateur a été infecté.
    Pour le moment, nous n'avons connaissance que de cas en néerlandais et en français. Il est possible que des écrans semblables apparaissent également dans d'autres langues. Vous trouverez quelques exemples au bas de cette page  

 

Que faire si vous êtes confronté à des écrans suspects dans PC banking ?

  • Tâchez d'effectuer une capture d'écran de l'écran suspect afin de la communiquer à nos spécialistes.
  • Cliquez ensuite sur le bouton « Se déconnecter » afin de bien clôturer votre session PC banking et fermez toutes les fenêtres de votre navigateur Internet.
  • Téléphonez directement à notre Helpdesk PC banking au 02 228 08 88. Ils vous aideront à nettoyer votre PC des virus afin de pouvoir réutiliser PC banking en toute sécurité. Nos spécialistes sont à votre disposition tous les jours de la semaine de 7 à 22 h et le samedi de 9 à 17 h.
  • Vous pouvez aussi compléter notre formulaire spécial d'alerte.  Nous prendrons contact avec vous aussi vite que possible.

 

 

À quels éléments un utilisateur de PC banking doit-il toujours faire attention ?

De plus en plus souvent, les hackers semblent s'en prendre directement aux utilisateurs finaux dans le cadre de la fraude informatique. Il est donc de notre devoir de vous apporter soutien et conseil pour que vous utilisiez PC banking en toute sécurité. Soyez surtout attentif aux éléments suivants :

  • Lorsque vous vous identifiez en PC banking, BNP Paribas Fortis ne vous demandera qu'une signature I. La demande d'une signature S supplémentaire lors de l'identification doit donc immédiatement faire retentir un signal d'alarme dans votre esprit.
  • Une signature S ne vous sera demandée que pour confirmer une opération. En outre, la demande d'une signature S ne peut être formulée que dans le cadre d'une transaction que vous avez demandée ou initiée vous-même. Toute autre demande de signature doit être considérée comme suspecte.
  • Vous devez confirmer un virement en PC banking au moyen d'une signature S ? Dans ce cas, PC banking intégrera toujours dans cette signature le montant du virement ainsi qu'une partie du numéro de compte du bénéficiaire. Vérifiez toujours si ces données sont correctes.
  • Prêtez attention à l'emploi des langues dans les écrans qui vous sont présentés. Tous les textes — aussi ceux des boutons — doivent être rédigés dans un français correct et sans aucune faute si vous utilisez PC banking en français. Les fautes d'orthographe, erreurs grammaticales, structures boiteuses, etc. sont donc suspectes, de même que des boutons en anglais dans un environnement en français.
  • Consultez aussi nos Règles d'Or pour Internet en toute Sécurité.

 

En savoir plus ? Découvrez notre vidéo.

 

Quelques exemples d'écrans frauduleux.