L'épargne-pension ? Intéressante pour les prévoyants


De nombreuses personnes alimentent leur épargne-pension (et/ou leur épargne à long terme) à la fin de l'année. Il est cependant préférable d'effectuer ce versement le plus tôt possible dans l'année, surtout lorsqu'il s'agit d'une assurance épargne-pension. En versant de l'argent dès le début de l'année dans une assurance pension, vous augmentez sensiblement son rendement. Votre versement de maximum 940 EUR (plafond fiscal pour l'exercice d'imposition 2017) bénéficie de 12 mois de rendement supplémentaires.

 

Le même raisonnement s'applique également à l'assurance pension que vous utilisez dans le cadre d'une épargne à long terme. L'avantage est encore plus évident, car vous pouvez mettre jusqu'à 2 260 EUR (plafond fiscal pour l'exercice d'imposition 2017) de côté cette année, selon plusieurs conditions.

Pour l'épargne-pension avec un fonds de pension, il n'est pas question d'intérêts, mais de mouvement dans la valeur nette d'inventaire (VNI). La VNI est la valeur de tous les produits dans lesquels le fonds a investi, divisée par le nombre de parts en cours. La valeur de nombreux produits d'investissement individuels dans lesquels des fonds investissent fluctue quotidiennement. Ces fluctuations ont une influence directe sur la VNI par part d'un fonds.

 

Un conseil différent s'applique à cette situation : investissez tous les mois un douzième du montant annuel maximal et commencez à épargner en janvier. Sauf si vous pensez que les bourses ne peuvent que monter en 2016 selon un mouvement ascendant ininterrompu. Dans ce cas, il est préférable de directement épargner le maximum de 940 EUR (plafond fiscal pour l'exercice d'imposition 2017) dès le début de l'année.

 

  Une info pertinente sur le monde de l'épargne et des placements gratuitement dans votre mailbox ?