L'épargne-pension : mieux vaut y penser en début d'année

La plupart des gens effectuent des versements dans leur épargne-pension au mois de décembre. En effet, pour bénéficier de l'avantage fiscal de 30 % lié à l'épargne-pension, le versement doit avoir été fait avant la fin de l'année. La réduction d'impôt s'élève à 282 euros si vous choisissez de verser le plafond de 940 euros (année de revenus 2015, exercice 2016).

S'il n'est donc pas trop tard en décembre pour effectuer vos versements, nous vous conseillons néanmoins de penser à votre épargne-pension au début de l'année (assurance épargne-pension) ou de répartir vos efforts au fil des mois (fonds d'épargne-pension).

 

Au début ou à la fin de l'année ?

De manière générale, mieux vaut effectuer des versements dans votre épargne-pension au début de l'année. Ceci n'a évidemment aucun impact sur la déductibilité fiscale des sommes versées, mais bien sur le rendement de votre épargne. Prenons l'exemple d'une assurance épargne-pension : plus la prime est versée tôt dans l'année, plus tôt elle commence à rapporter. Vous bénéficiez en effet d'un rendement garanti, majoré d'une éventuelle participation bénéficiaire.

En général, le rendement garanti d'une assurance épargne-pension est supérieur au rendement offert par le livret d'épargne sur lequel vous auriez conservé la prime avant d'effectuer le paiement, en décembre. Naturellement, la différence est négligeable si l'on tient uniquement compte du rendement d'une année. Mais n'oublions pas que l'avance constituée la première année continuera à rapporter davantage année après année. Effectuer des versements en début d'année produit en fin de compte un capital de pension supérieur.

 

Efforts mensuels

Pour vous constituer une épargne-pension, vous avez le choix entre une assurance épargne-pension et un Organisme de Placement Collectif (OPC) de type fonds d'épargne-pension.

Ni le rendement ni le capital ne sont toutefois garantis dans le cadre d'un fonds d'épargne-pension. On pourrait dès lors en conclure qu'il n'est pas particulièrement recommandé d'effectuer des versements tôt dans l'année. Vous avez pourtant tout à y gagner, mais pour une tout autre raison !

Fait aussi marquant que compréhensible : le cours de la plupart des fonds d'épargne-pension est plus bas au début de l'année qu'en fin d'année. Pourquoi dès lors ne pas en profiter et acheter davantage de parts, pour le même montant, en début d'année ?

 

Selon le même principe, vous pouvez d'ailleurs aussi choisir d'alimenter votre fonds d'épargne-pension par le biais de versements mensuels. Si vous effectuez votre versement annuel en une seule fois, il se peut que vous achetiez vos parts à un cours élevé. En revanche, si vous acquerrez des parts chaque mois, vous achèterez au meilleur prix moyen. En effet : vous achetez moins de parts, mais à un prix supérieur, les mois où les cours sont les plus élevés, et vous achetez davantage de parts lorsque les cours sont plus intéressants. Cette technique vous permet donc de lisser le cours d'achat de vos parts.

 

En résumé :

    • pour vous constituer une épargne-pension au moyen d'une assurance épargne-pension, effectuez de préférence vos versements en début d'année
    • pour vous constituer une épargne-pension au moyen d'un fonds d'épargne-pension, mieux vaut opter pour des versements mensuels. Si vous concentrez vos efforts de pension en n'effectuant qu'un seul versement, faites-le de préférence aussi au début de l'année.