Risques d'investissement

BNP Paribas Fortis Private Banking souhaite attirer votre attention sur les risques que comportent vos placements.

 

Nous vous invitons à prendre connaissance des caractéristiques individuelles de chaque instrument financier, notamment dans le prospectus de l'institution émettrice et/ou dans les statuts. Vous trouverez également une description générale des caractéristiques et risques inhérents aux différentes catégories d'instruments financiers dans la « Brochure d'information sur les instruments financiers » éditée par BNP Paribas Fortis Private Banking.

 

Nous vous donnons ci-dessous un aperçu général des risques principaux liés aux placements.

 

Risque de marché

Le risque de marché est, surtout dans un environnement financier mondialisé et international, déterminé par la situation macro-économique, les politiques économiques et la géopolitique, les tendances générales - même psychologiques - qui règnent sur les marchés financiers et dans les entreprises, en ce compris la confiance des investisseurs. Le risque de marché est généralement vu comme un facteur externe, inhérent à tout placement, quelle que soit la diversification de votre portefeuille de titres. 
 

Risque de crédit

Le risque de crédit est également appelé, parfois, risque d'insolvabilité. Il désigne le risque que l'émetteur, et, le cas échéant, le garant ou la partie adverse, ne soit pas en état de satisfaire à ses obligations de paiement, par exemple en raison d'une faillite ou d'une procédure similaire. Il concerne donc véritablement les perspectives d'avenir d'une entreprise (facteur micro-économique). La règle veut que la crédibilité d'une entreprise soit exprimée sur la base d'un ‘rating' par une agence de notation internationale et indépendante. La mention d'un ‘rating' peut toutefois toujours faire l'objet de modifications futures.

 

Risque financier

Le risque financier ou risque de capital encouru par un investisseur porte principalement sur le capital investi au départ. Le risque de moins-value est inévitablement inhérent au fait que l'investisseur spécule, c'est-à-dire qu'il est prêt à s'exposer à un certain risque, à mettre en relation avec le fait que son placement vise un rendement élevé du capital.

Certains produits sont émis accompagnés d'une protection du capital, au jour d'échéance. Ils ne donnent toutefois pas nécessairement droit au versement d'un coupon (périodique), ce qui distingue d'ailleurs le risque de rendement du risque de capital.

 

Risque de taux d'intérêt

Le risque de taux d'intérêt provient de l'évolution du taux d'intérêt applicable au cours d'un placement donné. Ce taux d'intérêt donne une indication du rendement alternatif que générerait votre capital si vous n'aviez pas investi un montant déterminé. Le taux d'intérêt du marché évolue et influence de cette manière le résultat de vos investissements courants (par exemple dans des obligations).

 

Risque de change

La devise dans laquelle est émise un instrument financier peut être sujette à des variations de valeur tout au long de la durée du placement dans cet instrument financier. La dévaluation d'une monnaie est un élément qui peut influencer le risque d'un placement.

 

Risque de liquidité

Le risque de liquidité renseigne sur la capacité de revente d'un instrument financier déterminé. En principe, les instruments financiers qui sont cotés sur un marché réglementé sont plus facilement négociables que, par exemple, des placements privés, qui obligent dans certains cas à continuer à investir tout au long de la durée de vie de l'instrument financier, tel que précisé dans le prospectus (placement sans possibilité de retrait anticipé d'une structure d'investissement donnée).

 

Risque de volatilité

Le risque de volatilité indique si un instrument financier donné peut être sujet ou non à d'importantes fluctuations de valeur. Plus la volatilité est élevée, moins le résultat du placement sera garanti. Un investissement dans des instruments financiers à haute volatilité est, selon la règle, destiné à des investisseurs au profil plus dynamique, qui souhaitent réagir à court terme à des fluctuations de cours.

 

Risque de remboursement anticipé

Certains instruments financiers sont émis avec une possibilité pour l'institution émettrice de reprendre les instruments financiers émis.

 

Risque juridique

Certains instruments financiers sont émis en étant soumis à la législation d'un pays ou territoire déterminé. Ils n'ont pas toujours les mêmes caractéristiques que les instruments financiers que vous connaissez dans votre pays d'origine. Le droit auquel doit se conformer un instrument financier déterminé diffère de pays en pays : on pense notamment aux droits d'adhésion et aux obligations de publicité (registre d'entreprise, comptabilité et comptes annuels, règles de bonne gouvernance, droit de vote) et/ou aux procédures judiciaires.

 
Risque d'investissements

   

Imprimer