18/01/2016

 

Êtes-vous bien préparé pour l'hiver ?

La prévoyance est la meilleure des protections. C'est pourquoi les gestionnaires des dossiers-sinistres de notre partenaire en assurances AG Insurance ont établi une liste de précautions à prendre en hiver, à la maison et sur la route. Personne ne sait en effet mieux qu'eux ce qui peut mal tourner.


 

Protégez votre maison

Quelques contrôles simples et mesures de précaution peuvent déjà vous épargner de nombreux sinistres.

  • Isolez vos portes et vos fenêtres, remplacez les bourrelets usés et bouchez les fentes éventuelles.
  • Videz toutes les canalisations se trouvant à l'extérieur et fermez-les. Ouvrez ensuite les robinets extérieurs pour évacuer l'eau restante.
  • Vérifiez les gouttières et conduites d'évacuation, et enlevez les feuilles ou déchets végétaux.
  • Protégez le compteur d'eau et les canalisations à l'aide d'un matériau isolant.
  • Isolez les tuyaux d'arrivée d'eau exposés au gel ou videz-les. N'oubliez pas la conduite de la machine à laver se trouvant dans un garage ou débarras non isolé.
  • Contrôlez aussi minutieusement les canalisations au moment du dégel. N'oubliez pas les espaces inhabités, comme le grenier, la cave et le garage.
  • ​Veillez à ce que la neige ne s'accumule pas dans les gouttières ou sur les toits. Nous vous conseillons en particulier de déneiger les toits plats et votre véranda. Vous éviterez ainsi que ces toits ne s'effondrent sous le poids de la neige et que celle-ci ne tombe sur les passants.
  • Déneigez et salez le trottoir devant votre maison.

 

Bien protégé sur la route

 

Rien de plus sûr en cas de fortes pluies ou de verglas annoncé que de rester chez soi. Vous n'avez pas le choix et devez prendre le volant ? Voici quelques conseils...

 

  • Vérifiez la pression et la profondeur des rainures de vos pneus. Utilisez pour cela une simple jauge de profondeur et prenez des mesures à différents endroits du pneu. Vous trouverez la pression adéquate pour vos pneus dans le livret d'instructions de votre voiture. Vous éviterez ainsi l'aquaplanage et ne perdrez pas le contrôle de votre véhicule. Notez par ailleurs que la distance de freinage dépend aussi de l'état de vos pneus.
  • N'oubliez pas les essuie-glaces : ce sont eux qui vous permettent d'avoir une bonne visibilité.
  • Testez la batterie de votre voiture : vous remarquez que vos phares éclairent moins lorsque l'autoradio est allumé et que le chauffage fonctionne ? Alors, il est temps de remplacer votre batterie.
  • Faites réparer les éclats dans votre pare-brise. En cas de gel, ils peuvent se transformer en grandes fissures.
  • Utilisez du liquide lave-glace qui résiste à des températures allant jusqu'à -30 °C.
  • Enduisez le caoutchouc des portières de votre voiture de lubrifiant pour caoutchouc afin d'éviter qu'il ne colle en cas de gel.
  • Laissez une couverture ou une veste chaude dans votre voiture pour que vous ne preniez pas froid si vous tombez en panne ou êtes bloqué(e) dans un embouteillage.
  • Ayez toujours un grattoir, un dégivrant pour vitres et pour serrures, des câbles de démarrage et des câbles de remorquage à portée de main. Ne les placez pas dans votre voiture. Mieux vaut en effet garder le dégivrant pour serrures en poche ou dans votre sac à main. S'il est dans la voiture, il ne vous sera pas d'un grand secours lorsque vos portières seront gelées.
  • Couvrez les vitres de papier journal ou d'une autre protection.
  • Relevez vos essuie-glaces pour éviter qu'ils ne soient pris dans la glace.
  • Il est recommandé d'avoir des pneus hiver dès que les températures passent sous les 7 °C. Ils vous procurent en effet :
  • une meilleure adhérence sur les routes enneigées
  • un comportement plus sûr dans les virages
  • une direction plus précise
  • une distance de freinage plus courte
  • une meilleure adaptation aux intempéries.
  • Ne faites pas tourner votre voiture pendant que vous grattez les vitres. Un moteur qui tourne à l'arrêt ne chauffe que très peu. Les gaz d'échappement que vous respirerez ne sont en outre pas particulièrement sains.
  • Voyez et faites-vous voir. Par mauvais temps, il faut que les autres usagers de la route vous voient bien. Il est d'ailleurs tout aussi important que vous ayez vous aussi une bonne visibilité. Pensez aux vitres embuées. Vérifiez que les phares et clignotants de votre véhicule sont en parfait état.
  • Allumez vos feux de croisement s'il fait sombre, même en plein jour, si la visibilité est inférieure à 200 m en raison du mauvais temps (pluie, brouillard, neige).
  • En Belgique, vous devez allumer vos phares antibrouillard arrière en cas de forte pluie ou lorsque la visibilité est inférieure à +/- 100 m à cause du brouillard ou de la neige.
  • Adaptez votre vitesse et gardez vos distances. Les limitations de vitesse indiquées sur les panneaux électroniques sont parfois encore trop élevées.
  • Ajoutez à la durée de votre trajet le temps nécessaire pour déneiger et dégivrer vos vitres, vos rétroviseurs et vos phares. Ainsi, vous ne serez pas tenté(e) de rouler plus vite pour rattraper votre retard.
  • Activez vos clignotants à temps, pour que les autres usagers de la route sachent rapidement ce que vous prévoyez de faire.
  • Si vous glissez malgré tout, relâchez immédiatement la pédale de gaz, appuyez (doucement) sur les freins et évitez les coups de volant brusques.
  • Anticipez les virages : réduisez votre vitesse avant le virage et tournez doucement le volant.
  • Roulez autant que possible dans les traces du véhicule vous précédant. Cela déplace en effet beaucoup d'eau, ce qui améliore votre tenue de route. Maintenez toutefois une distance suffisante.
  • Évitez de dépasser, surtout lorsqu'il s'agit de camions ou d'autobus. Ces colosses déplacent d'énormes quantités d'eau en tout cas beaucoup trop pour vos essuie-glaces.
  • Dans les côtes, choisissez un rapport de boîte de vitesses supérieur à celui que vous utiliseriez en temps normal. Dans les descentes, choisissez un rapport de boîte de vitesses inférieur à celui que vous utiliseriez en temps normal.
  • N'utilisez pas le cruise control.
  • Freinez progressivement, d'abord en utilisant le frein moteur, puis la pédale de frein.
  • Utilisez le moins possible votre frein à main car il risque de geler. Mieux vaut stationner votre voiture sur un terrain plat et enclencher la première vitesse.
  • Si la pluie est particulièrement forte et que vos essuie-glaces ne vous sont d'aucun secours, nous vous conseillons de vous arrêter au bord de la route. Mais ne restez en aucun cas sur la bande d'arrêt d'urgence d'une autoroute !

 

Et si vous êtes malgré tout victime d'un sinistre ? Teleclaims est là pour vous aider !

Utilisez le formulaire de déclaration en ligne, ou appelez gratuitement le numéro 0800 96 050.

 

 

Nous vous souhaitons un hiver en toute sécurité !