7/11/2012

 

Pour le moment, pas de changements dans la stratégie d'investissement après la réélection du Président Obama.

 

Obama remporte les élections américaines. L'actuel président décroche ainsi un second mandat de 4 ans. La Chambre des Représentants reste aux mains des Républicains, tandis que les Démocrates restent maîtres du Sénat. En soi, les changements sont donc minimes. Que doivent en penser les marchés?

 

Pour commencer, il est clair que Ben Bernanke restera en fonction, au même titre donc que la politique monétaire très souple. D'autre part, des décisions devront être prises au sujet du déficit. Le « fiscal cliff » guette. Avec Obama au pouvoir, il y a de grandes chances que la fiscalité des dividendes devienne moins avantageuse. D'autre part, Medicare ne sera pas d'emblée abandonné. Toutefois, l'issue de ce scrutin n'est pas de nature à faciliter les négociations entre les deux camps. Une nouvelle période de volatilité n'est donc pas à exclure. Cependant, les marchés asiatiques ne sont pas unanimement pessimistes, leur réaction est plutôt mitigée. L'ouverture de Wall Street plus tard dans la journée pourra donner une indication de la tournure que prennent les choses.

 

La stratégie d'investissement ne change donc provisoirement pas.